VIVEZ L’EXPERIENCE

HOMMES

DE VINIMED

Olivier Darras

Minh-Tri Phan

Bruno Coffinières

L'équipe Break Events

C’est l’histoire de trois hommes. Trois hommes et une région. Trois hommes et une passion.

Voici 20 ans que ces trois là se connaissent : Olivier Darras, Minh-Tri Phan et Bruno Coffinières, déjà rassemblés à l’époque autour de la promotion du vin en organisant Vinisud et des conventions Internationales Vins & Spiritueux en France, aux USA et en Asie. Les chemins professionnels se diversifient ensuite (dans des événements Asie, la logistique de salons, le conseil marketing, les relations presse) mais l’amitié est là, les relations sont solides et la passion du vin intacte.

Une actualité les interpelle en 2018 : le salon Vinisud se délocalise à Paris. Les discussions commencent alors autour d’une idée commune : lancer un nouveau salon à Montpellier, ancrage plus naturel des vignerons de la région sud. En mars 2019, autour d’un verre à Sigean, la décision est prise de lancer ce projet. Ce sera Vinimed.

Un salon où les valeurs partagées entre ces trois professionnels passionnés seront mises en avant : proximité avec les institutionnels régionaux, authenticité avec les vignerons et les acheteurs, expériences d’œnotourisme, fidélité, partage et bien sûr une expérience professionnelle aux multiples compétences.

Trois hommes. Un salon. Une région et des centaines de vignerons au bord de la Méditerranée.

RDV PRÉ

PROGRAMMÉS

Pourquoi de tels RDV ?

Cet outil personnalisé et sur-mesure permet de rencontrer de nouveaux acheteurs/producteurs, multiplier les opportunités, accroître sa visibilité, identifier les nouveaux besoins/produits, repérer les tendances, appréhender et conquérir de nouveaux marchés…

Les rendez-vous d’affaires sont organisés en amont du salon. Pour garantir des rencontres ciblées, optimisées et qualitatives chaque producteur présente sur une fiche catalogue ses offres/produits et chaque acheteur exprime ses besoins.

Ce catalogue est ensuite libre de consultation pour tous les participants qui sollicitent des rendez-vous. Quelques jours avant le salon, chaque participant reçoit un planning de rendez-vous correspondant à ses attentes.

Etape 1 : identification de l’offre et de la demande

Etape 2 : sélection des participants

Etape 3 : réception du planning de rendez-vous

Etape 4 : rencontres

Conseils des organisateurs : plus la fiche catalogue est détaillée, plus votre planning de rendez-vous sera efficient. De nombreux événements annexes sont également développés pour favoriser les échanges et le partage d’expériences autour de rencontres informelles (déjeuners, conférences, cocktails…). Un moyen supplémentaire de multiplier les rendez-vous !

REGARD

SUR…

Asie Pacifique

Marché en plein développement

Comment développer ses activités en Chine ? Comment les entreprises chinoises peuvent aussi travailler en France ? Le magnat Bernard Magrez répondait sur le Business du Vin en Chine. Découvrez son interview !!! Extrait de : BFM BUSINESS du 26.06.2019

Une parcelle

expérimentale dans le vignoble languedocien

VOIR ARTICLE

Des chercheurs montpelliérains viennent de planter une parcelle expérimentale ambitieuse pour se passer au maximum d’intrants dans la vigne.

Filière vin et ministre de l’Agriculture au diapason de la réduction phyto

Plantation de figuiers et grenadiers, biocontrôle et en dernier recours utilisation de cuivre, entretien de l’enherbement des parcelles sans travaux du sol, recours exclusif au cépage résistant Artaban rouge… Les chercheurs de Montpellier SupAgro envisagent un itinéraire technique particulièrement innovant et iconoclaste pour le vignoble expérimental de 1,4 hectare qu’ils ont planté ce printemps au domaine du Chapitre (Villeneuve-lès-Maguelone, Hérault). « Nous voulons faire la preuve de concept de l’agroécologie au vignoble. Il s’agit principalement de réduire les intrants phytosanitaires. De viser le zéro chimique en n’utilisant que les produits bio et de biocontrôle en dernier recours. Il s’agit d’améliorer leur efficience, pour faire plus avec moins » résume Raphaël Métral, ingénieur agronome à Montpellier SupAgro (Unité Mixte de Recherche System).

Créer une régulation biologique

S’inscrivant dans le cadre des expérimentations Ecophyto (programme 2019-2024), cette parcelle expérimentale en IGP Collines de la Moure va au-delà de mesures agro-environnementales, pour prendre l’enjeu de la réduction des intrants viticoles dans son ensemble. Son objectif est « de créer une régulation biologique des agresseurs avec l’association d’autres espèces (couverts herbacés semés ou spontanés, et arbres fruitiers), d’améliorer la qualité des sols (en réduisant les travaux par la tonte, le roulage… voire des couverts permanents), d’augmenter la biodiversité du vignoble (et les services rendus) » explique le chercheur montpelliérain. Pour qui « les cépages résistants sont le levier qui permet d’aller le plus loin dans la baisse des produits phytosanitaires, mais ce n’est pas suffisant (avec l’apparition de maladies secondaires, type black-rot et anthracnose, et la lutte contre les ravageurs, type cicadelle tordeuses). »

Deux systèmes agroécologiques

Pour aller plus loin dans la réduction des traitements (notamment de cuivre), les chercheurs ont mis au point deux systèmes agroécologiques : l’un purement viticole, axé sur les couverts, et l’autre testant l’agroforesterie, avec des figuiers et grenadiers en cœur d’îlots. « Ce sont des espèces adaptées au climat méditerranéen et n’ayant pas besoin de traitements. Selon des phytopathologistes, les figuiers pourraient être propices à une faune auxiliaire antagoniste des cicadelles. Mais il faut le tester. La production de jus de grenade est une diversification économique intéressante » détaille Raphaël Métral. Le protocole expérimental mesurant non seulement les résultats agronomiques et œnologiques de ces essais, mais aussi leurs paramètres économiques (coûts de production et valorisation).

N’hésitez pas à venir discuter avec les producteurs languedociens de l’agroécologie sur Vinimed.

Extrait de : Vitisphère.com. Article d’actualité du 11.06.2019 écrit par Alexandre Abellan

Œnotourisme

Un voyage au cœur des vignes

VOIR ARTICLE

En France, les régions viticoles sont de grandes destinations touristiques qui proposent une grande diversité de produits. Un tiers des touristes cite le vin et la gastronomie comme motivations de choix d’un séjour.

Les enjeux liés à l’économie de l’œnotourisme sont importants tant pour l’accroissement de la fréquentation des régions viticoles que pour stimuler la vente des vins. Il s’agit d’une filière clé pour la destination qui porte en son sein des valeurs d’art de vivre, de quête de sens, d’échanges et d’expériences, en parfaite cohérence avec les attentes actuelles des touristes. Il s’agit d’un marché porteur au plan économique mais aussi au niveau culturel, le vignoble tenant une place incontestable dans l’image et la notoriété de la France à l’étranger.

Entre Méditerranée et Pyrénées, le Roussillon s’offre à vous infiniment !

Avec 320 jours de soleil par an, 40 kilomètres de plages de sable fin, des montagnes et des vignes à perte de vue, le Roussillon offre un environnement paradisiaque pour déguster ses vins rouges, blancs, rosés et ses célèbres vins doux naturels.

Riche de paysages aux multiples facettes, le Roussillon vous invite à vous ressourcer en vous délectant de ses produits de terroir et de ses grands vins. Entre terre et mer, le Roussillon bénéficie d’un climat ensoleillé, chaud, propice à la culture de la vigne. C’est un amphithéâtre ouvert sur la Méditerranée à l’est, bordé de trois massifs : les Corbières au nord, les Pyrénées avec le mont Canigou à l’ouest et les Albères au sud. La plaine est drainée par trois fleuves : l’Agly, la Têt et le Tech.

Néophyte, connaisseur ou simple curieux, empruntez la route des vins du Roussillon, pratiquez… et devenez des experts ! Partez à la découverte du vignoble et rendez visite aux vignerons, négociants et caves coopératives du Roussillon, où vous dégusterez des vins d’exception.

Grenache noir et blanc, carignan, syrah, macabeu… Au total 23 cépages poussent sur des sols variés et entrent dans la composition de 14 AOP et 3 IGP. Il n’y a donc pas un vignoble, mais des vignobles en Roussillon et une gamme riche et diversifiée de vins avec chacun sa spécificité, sa personnalité et sa place dans l’univers de la gastronomie…

Venez rencontrer les producteurs du Roussillon sur le salon Vinimed.

Extraits de : Atout-France.com/Oenotourisme ET visitfrenchwine.com/visiter-vignoble-du-rousillon_oenotourisme